Home
logo
Anglais Allemand Français
Langue
André Comte-Sponville

Retrouvez les meilleurs aphorismes, maximes et citations de : André Comte-Sponville

Biographie : Philosophe français.
Naissance: 1952
Période:
XXIe siècle
XXe siècle
Lieu de naissance: France
France
Supprimer tous les filtres

André Comte-Sponville - Citations





Nous n'avons besoin de morale que faute d'amour.
André Comte-Sponville  



Nous n'avons besoin de morale que faute d'amour.




Aie confiance : la vérité n'est pas le bout du chemin ; elle est le chemin même.
André Comte-Sponville - Présentations de la philosophie  






On ne naît pas libre, on le devient.
André Comte-Sponville - Présentations de la philosophie  



On ne naît pas libre, on le devient.




Philosopher, c'est penser sa vie et vivre sa pensée.
André Comte-Sponville  






Ce que j'ai fini par comprendre, c'est que l'amour de la vie telle qu'elle est, décevante, fatigante, angoissante, vaux mieux que l'amour d'une sagesse qui serait incompatible avec la vie.
André Comte-Sponville






La peur du gendarme est le contraire de la vertu, ou ce n'est vertu que de prudence.
André Comte-Sponville - Présentations de la philosophie






On naît humain, puis on le devient.
André Comte-Sponville - Dictionnaire philosophique






La morale répond à la question : « Que dois-je faire ? ». L'éthique, à la question : « Comment vivre ? ».
André Comte-Sponville - Présentations de la philosophie






Imaginez que quelqu'un vous dise : « Je suis joyeux à l'idée que tu existes » ... Vous prendrez cela pour une déclaration d'amour, et vous aurez évidemment raison.
André Comte-Sponville






Toute connaissance est relation.
André Comte-Sponville - Dictionnaire philosophique






Toute parole est d'instant ; toute écriture, de durée.
André Comte-Sponville - Impromptus






N'attendons pas d'être sauvés pour être humains.
André Comte-Sponville - L'esprit de l'athéisme






Les Anciens faisaient volontiers de la philosophie une médecine : c'était la médecine de l'âme, dont la sagesse serait la santé.
André Comte-Sponville - Impromptus






Il n'y a de vrai bonheur que dans un rapport heureux à la vérité.
André Comte-Sponville - Impromptus






Une pensée n'échappe au néant ou au bavardage que par l'effort, qui la constitue, de résister à l'oubli, à l'inconstance des modes ou des intérêts, aux séductions du moment ou du pouvoir.
André Comte-Sponville - Petit traité des grandes vertus






La philosophie est une dimension constitutive de l'existence humaine.
André Comte-Sponville - Présentations de la philosophie






La philosophie n’est ni une science ni une religion : chacun y cherche une même vérité (qui serait la vérité) mais ne trouve jamais que la sienne, qu’il confronte à celle des autres.
André Comte-Sponville






L'ironie blesse, l'humour guérit
L'ironie peut tuer, l'humour aide à vivre
L'ironie veut dominer, l'humour libère
L'ironie est impitoyable, l'humour est miséricordieux
L'ironie est humiliante, l'humour est humble.

André Comte-Sponville - Petit traité des grandes vertus






La pitié s'éprouve de haut en bas. La compassion, au contraire, est un sentiment horizontal : elle n'a de sens qu'entre égaux, ou plutôt, et mieux, elle réalise cette égalité entre celui qui souffre et celui, à côté de lui et dès lors sur le même plan, qui partage sa souffrance.
André Comte-Sponville - Petit traité des grandes vertus






Le langage ordinaire, toutes les fois où il suffit, vaut mieux que le jargon.
André Comte-Sponville - Dictionnaire philosophique






C'est l'amour qui fait vivre, puisque c'est lui qui rend la vie aimable. C'est l'amour qui sauve ; c'est donc lui qu'il s'agit de sauver.
André Comte-Sponville - Présentations de la philosophie






L'être humain est un animal philosophant : Il ne peut renoncer à la philosophie qu'en renonçant à une part de son humanité.
André Comte-Sponville - Présentations de la philosophie






Le bonheur est le but de la philosophie. Ou plus exactement, le but de la philosophie est la sagesse, donc le bonheur.
André Comte-Sponville






L'angoisse est le sentiment du néant. La joie, le sentiment de l'être.
André Comte-Sponville






Ce mal, l'unique mal, ou l'origine de tous, c'est l'égoïsme.
André Comte-Sponville - Impromptus






Le bien n'est pas à contempler ; Il est à faire.
André Comte-Sponville - Petit traité des grandes vertus  






Toute angoisse est imaginaire ; le réel est son antidote.
André Comte-Sponville - Impromptus  






Tolérer, c'est prendre sur soi : la tolérance qui prend sur autrui n'en est plus une. Tolérer la souffrance des autres, tolérer l'injustice dont on n'est pas soi-même victime, tolérer l'horreur qui nous épargne, ce n'est plus de la tolérance : c'est de l'égoïsme.
André Comte-Sponville - Petit traité des grandes vertus  






C'est en faisant bien l'homme, ou la femme, qu'on aide l'humanité à se faire. Et il le faut : elle a besoin de toi, comme tu as besoin d'elle !
André Comte-Sponville - Présentations de la philosophie  






Mot-clé

Filtrer par thème




Source

Filtrer par source




Des citations de André Comte-Sponville en anglais ou en allemand sont disponibles.

Cliquez sur l'icone traduction.